a

Antas

Au Minante, la rivière Neiva, est endiguée par un mur en pierre de bonne dimension formant un lac aux eaux calmes et pures. Le paysage bucolique semble nous transporter à une autre époque, loin de la mécanisation et du bruit quotidien. Le moulin à eau et le pont en granit qui relie les deux rives complètent le scénario, donnant un naturel à ce cadre, qui par la profusion de couleurs et par ses nuances, aurait pu être peint par un impressionniste. N´oubliez pas de visiter l´embouchure de la rivière Neiva et la plage atlantique d'Antas.

Le menhir est dressé sur une petite colline près de l´église paroissiale de ce village. Actuellement, le scénario envoutant de ce monument mégalithique est certainement bien différent du monument que les constructeurs connurent. Il n'existe aucune date certaine pour ce monument mais il daterait sûrement de la même époque de la transition Néolithique à l´Âge du bronze du Nord-Ouest Péninsulaire. La toponymie du village est aussi un signe que le menhir n'était pas seulement dans ce territoire. Les dolmens étaient la construction mégalithique funéraire de l'époque des menhirs. Dans ce cas, le mégalithe présente plus d´ un mètre et demi au-dessus du sol avec un diamètre qui n'atteint pas un demi mètre. Sa forme est clairement phallique, accentuée d´une légère inclinaison. Le symbolisme associé à ce type de monument est en grande partie spéculative, mais il paraît raisonnable d'associer les menhirs aux cultes de la fertilité.

De l´ancien Solar de Belinho, maison du poète António Correia de Oliveira, reste à l´intérieur, quelques éléments architecturaux qui datent du XVI e siècle. L´ensemble restant, principalement son aspect extérieur, est une œuvre relativement récente. De l'ensemble seigneurial fait aussi partie la chapelle de Nossa Senhora do Rosário, située dans la zone basse du Monte da Cividade, qui indépendamment de sa réelle valeur architecturale, sert de panthéon aux membres de la famille propriétaire de la Casa de Belinho. Passant la Quinta de Belinho, nous arrivons au Castro de la Cividade, une station archéologique de l´Âge du fer, constitué par un habitat de petites dimensions.