a

Forjães

L´actuel Centro Cultural de Forjães, est installé dans les anciennes Escolas Rodrigues de Faria. Durant l´année 1934, quand Rodrigues de Faria, émigrant du Brésil, régressa avec une immense fortune, il inaugura un monument remarquable : les écoles primaires de sa terre natale. Rodrigues de Faria décida faire ce qui avait de mieux à l'époque en terme scolaire. Avant d´entrer dans l´édifice, observez la solide construction en granit, d'un aspect sobre et majestueux. À l´intérieur, il y´avait six salles de cours, une salle de visite, une salle de fête et un préau couvert pour les jours de pluie. À l´extérieur, sont construites une salle de sport et une grande enceinte, destinée à la récréation. Mais le riche émigrant, ne s’est pas simplement préoccupé de l'aspect et de la qualité de l´édifice. Il a doté toutes ses écoles de tout le matériel pédagogique et didactiques disponible à l´époque. Mais encore insatisfait, il commanda au Maître Jorge Colaço, des panneaux de mosaïques pour décorer l´intérieur. Quand l´œuvre fut finit, Rodrigues de Faria, sans aucune contrepartie en a fait don à l´État Portugais. Ce dernier devenait ainsi le légitime propriétaire des écoles. En 1990, l'édifice des écoles primaires de Forjães était encore le même mais les signes de dégradation commençaient à s'accentuer et quand le groupe scolaire fut à la nouvelle Escola Básica Integrada, la mairie d´Esposende décida remodeler l'immeuble et lui redonner vie. L´intervention architecturale fut très méticuleuse, pour ne pas effectuer des ruptures abruptes dans l'ancien édifice. L´actuel Centro Cultural, abrite la mairie et dispose d´une bibliothèque, une salle multimédia, un auditoire, une galerie et une cafétéria. À l´extérieur, nous pouvons visiter les jardins.

En entrant dans l'édifice et en déambulant dans ses salles, vous pourrez admirer les célèbres panneaux de « azulejo », qui décorent les murs. Ces panneaux sont faits dans la ligne de tradition de « l´azulejaria » portugaise. Les plus grands mesurent plus de trois mètres de haut et six mètres de long. Ils représentent des évènements marquants de l'histoire portugaise. Les plus petits contiennent des citations de personnalités, considérées intéressantes pour la formation des jeunes. La thématique des grands panneaux est basée sur les évènements importants de l´histoire du Portugal. Par ordre chronologique de l´histoire du Portugal, nous pouvons admirer:

  • D. Afonso Henriques durant la bataille d’Ourique- qui représente mythiquement la fondation du Portugal;
  • D. Nuno Álvares Pereira durant la bataille d´Aljubarrota- qui représente la nation indépendante face à Leão et Castela;
  • L´infante D. Henrique à la prise de Ceuta- qui représente le début de « l’âge d'or » portugais, avec l'expansion territoriale et maritime;
  • L´Adasmastor- qui représente la victoire portugaise contre les dangers de la Mer Océane et le passage à l´Orient;
  • La visite de Vasco de Gama au Samorim de Calecute- qui représente le début des relations portugaises avec l´Orient;
  • La découverte du Brésil- qui représente un important moment de l'expansion portugaise;
  • Pedro Álvares Cabral en 1500- qui représente un autre héros national dans la découverte du Brésil;
  • Afonso de Albuquerque à Ormuz- qui représente la forte, bien qu'éphémère présence portugaise à l´Orient.

Dans les petits panneaux se trouvent des citations de Bossuet, Tomás Ribeiro, Alexandre Herculano, Oliveira Salazar et Sidónio Pais.

À l´endroit où se dresse aujourd´hui l´Igreja Paroquial, devait exister un temple du temps du haut Moyen Âge, puisqu’il fut possible de dater une sépulture découverte à cet endroit, datant du Xe ou XIe siècle. À l´extérieur, il existe un monument représentant les neuf sœurs de Santa Marinha, construit dans les années 70, du XXe siècle, par l´abbé Joaquim Campos Lima.

L´artisanat en roseaux de Forjães, dont l'origine continue inconnue, est le témoin d´une confection artisanale qui a survécu jusqu'à notre époque grâce à la volonté des familles de léguer ces traditions de père en fils. Dans l'atelier de l'artisan, sont fabriqués des tapis et des paniers. Ces derniers étant utilisés dans la région du Minho et un peu partout dans le pays pour transporter des marchandises et d'autres produits. Autrefois, compte tenu de leurs faibles coûts, ces paniers étaient très utilisés par les femmes d´agriculteurs. Elles les utilisés pour ramener la nourriture aux hommes qui travaillaient dans les champs. Mais ces paniers étaient aussi utilisaient par toutes les personnes qui allaient au marché, dans l´intention de vendre ou acheter certains produits ou encore par certaines personnes en été, pour aller à la plage et y transporter une serviette de bain, l'autobronzant, quelques revues et journaux.

Dans ce village, il existe aussi le Solar de Pregais, du XVIIIe siècle, et l´importante Quinta de Curvos, où se trouvent les grands jardins, les arbres nationaux et exotiques, dans les parcs et les espaces de loisirs, dans les petits recoins composés de lacs et grottes, dans les vases et les serres, dotées des plus divers types de fleurs.