a

Belinho

Le belvédère de Senhora da Guia est un site privilégié où nous pouvons admirer l'immense étendue de la côte atlantique, du village de Mar jusqu´à Viana do Castelo. Si nous prêtons attention à l´intérieur des terres, les hauteurs de Serra da Nogueira, du Monte Castro et de Serra d´Arga, nous font prendre conscience que nous sommes dans une ligne de terres agricoles, placée entre la mer et les falaises de fossiles où se suivent les premiers reliefs montagneux plus vers l´intérieur du territoire. Le paysage agricole de cette région est marqué par des champs de grande fertilité où peuvent être cultivés des céréales et des légumes. Pratiquement plats, près de la plage et protégé des vents par des haies naturelles ou faites par les hommes, ces champs sont riches, depuis le moyen âge et convoités par tous. La structure de la propriété est complexe, existant aussi des situations où les héritages successifs font du territoire une surface divisées en propriété. Les bois de petites dimensions ponctuent le paysage et sont utilisés comme réserves de brousse, de chasse et protection contre les vents, qui par moment fustigent ces terres pratiquement planes. Plus loin, nous apercevons une ligne de dunes qui constitue une protection naturelle de ces champs agricoles contre les forces parfois violentes de l´atlantique. Au Nord, nous pouvons voir la fin du val de la rivière Neiva, limite de la commune d´Esposende et qui contribue aussi à la fertilité et la fraîcheur de ces terres.

À la Capela da Senhora da Guia, Il y´avait une lampe à huile tournée vers l'occident qui servait de phare pour les navigateurs qui passaient au large de la côte. Actuellement, ce point d'orientation est obsolète bien que la toponymie se maintienne. L´actuelle chapelle, inauguré le 19 mai 1974 est né d´un petit édicule d'un temps passé et précédée d´une autre du XVIIe siècle, qui se trouvait à côté de l'actuelle et qui pour des raisons de conservation a été démolie.

La tradition orale attribue au Monte da Senhora da Guia deux légendes curieuses. L'une d'elle explique l'existence de la statue de la Sainte, par le fait que durant les invasions barbares et plus tard musulmanes, ce mont aurait servi de refuge à la population qui aurait ramené, pour leur protection la statue de Nossa Senhora da Guia. Cette statue aurait été préservée dans un petit édicule des falaises. Plus récemment, vers les années soixante-dix, la chapelle fut reconstruite, créant ainsi des meilleurs conditions de culte.

Une autre légende marque aussi cet endroit. On y raconte que dans la grotte du Monte Joia, aussi connu par Mont Cabreiro, au XIXe siècle, un moine aurait vécu dedans. Ce moine habita cette grotte durant l'été, puis partait à Lisbonne vendre des billets de loterie durant l´hiver. La grotte est une cavité naturelle, formé dans la pierre, dont l'entrée se situe à côté d'un énorme rocher, à proximité de la chapelle. L´entrée est étroit et à l´intérieur nous pouvons voir trois images de Nossa Senhora.